La liberté Retrouvée

ACIDO basique retrouver l'équilibre

 
 
 
acide urique acidité


Serait-il possible d’avoir des conseils sur la façon de faire baisser “de façon naturelle” puis réguler le taux d’acide urique ainsi que des précisions sur le régime alimentaire à adopter. En effet, on trouve tout et son contraire dans les recherches sur internet.

Après 6 mois de “régime” par suppression principale du fromage, de l’alcool fort et de la viande rouge, le taux de cholestérol de mon mari a baissé (il était juste à la limite haute) mais l’acide urique déjà élevé a encore augmenté et son médecin lui a donc ordonné un médicament l’Allopurinol. Après un mois de prise d’1 gélule/jour et maintien du régime entrepris, le taux a baissé. Mais l’idéal serait quand même la régulation du taux sans aide chimique.

Afin de baisser le taux d’acide urique de façon naturelle, et ce très rapidement, il faut être prêt à faire certains changements au niveau alimentaire oui, ce que vous avez commencé avec votre mari, mais aussi au niveau du mode de vie.

Le taux de cholestérol n’a aucune incidence comme tel sur le taux d’acide urique, par contre un taux de cholestérol trop élevé peut indiquer une alimentation riche en protéines animales, ce qui pourrait expliquer un taux d’acide urique élevé.

Mais tout d’abord, qu’est-ce que l’acide urique? Il s’agit d’un déchet qui est le produit final de la  dégradation des purines.

Au niveau alimentaire, c’est le déchet «final» produit lors de la digestion et métabolisation des protéines.

Mais sachez que les deux tiers des purines à éliminer chaque jour proviennent des cellules mortes du corps, et le tiers des aliments ingérés. D’où l’importance d’un mode de vie adéquat.

Pour vous situer, la tristement célèbre «crise de goutte» est le symptôme typique d’un taux d’acide urique trop élevé.

Pour faire ça simple, voici mes recommandations «naturelles».


  • composez votre assiette d’au moins la moitié en légumes, crus, cuits vapeur, à l’étouffé.
  • si vous savez jongler avec les aliments acidifiants vs alcalinisants (équilibre acido-basique), composez votre assiette d’un ratio de 80% alcalinisants et 20% d’acidifiants.
  • buvez de 2 à 3 litres d’eau par jour… à moins d’insuffisance rénale.

 

  • limitez votre consommation de viandes rouges, 1x / semaine max. Le mieux, 1 x aux 2 semaines, le temps que le taux d’acide urique descende.
  • limitez votre consommation de viandes tout court, pourquoi ne pas essayer 1 viande à tous les deux jours? apprenez à cuisiner avec les protéines végétales.
  • pas de fruits de mer.
  • pas d’abats.
  • pas d’agrumes sauf le citron.
  • pas de fritures.
  • pas d’alcool.
  • pas de jus industrialisés style jus pasteurisés, etc.
  • pas de sodas (coca, etc).

 

  • êtes-vous stressé? quel est votre niveau de stress? gérez-vous bien votre stress? cliquez ici pour aller voir mon article avec un test sur le stress.
  • si vous êtes plutôt sédentaire, faites une marche d’au moins 20 minutes, le midi ou le soir après manger.
  • faites de l’exercice au moins 3 fois par semaine.
  • si vous le pouvez, faites régulièrement des test de pH de salive et d’urine, ceci vous indiquera les progrès en cours… ou si vous n’allez pas dans la bonne direction.


Pour terminer, il y a quelques produits naturels qui aident de façon spectaculaire à baisser le taux d’acidité (vous pouvez consulter mon bulletin santé sur la chlorophylle), mais tout dépendant si vous êtes situé au Québec ou en Europe, les produits offerts ici ne sont pas forcément autorisés là-bas… prenons le stévia que ne vient que d’être «accepté» en Europe, alors qu’ici en Amérique du nord, ça fait des années que nous y avons accès.



18/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 55 autres membres