La liberté Retrouvée

DÉBARRASSEZ-VOUS NATURELLEMENT DES VERS INTESTINAUX

Débarrassez-vous naturellement
des vers intestinaux

rédigé le 07 juillet 2014 à 16h55

Michel Dogna

  • Avatar de Monique Righini Mme Righini Monique, Référent thématique
  • Avatar de Valérie Heyd Mme Heyd Valérie, Référent thématique
  • Avatar de Rozenn Jougla Mme Jougla Rozenn, Référent thématique

 

  • vers intestinauxvers intestinaux

Si un jour, vous êtes atteint de troubles divers et inexplicables, pensez aux vers intestinaux. Cela ne vous engage pas à grand-chose. Les vermifuges sélectionnés ci-dessous sont inoffensifs, polyvalents, efficaces et n’entraînent aucun trouble, aucune diarrhée. Les vers sont tués et digérés.

Je me rappelle un certain été, avoir été victime d’une étrange maladie. Je digérais de moins en moins bien, plus rien ne passait au repas du soir, mes selles étaient décolorées. Accusant mon foie, je me mis en devoir de faire certaines corrections utiles qui habituellement marchent très bien. Rien n’y fit.

Un jour, à table, je fus pris d’un vertige de Ménières (cause : claquage d’un petit vaisseau dans les canaux semi-circulaires de l’oreille interne). On me trouva 18/10 de tension le lendemain. Je n’avais jamais, à cette époque, fait d’hypertension. Peu après, je fis une violente crise de gastrite.

Les diverses analyses qu’on me fit ne donnèrent rien. Les tempes me battaient, et je me traînais.

Un vieil homme, ami et voisin, à qui ma femme racontait mes malheurs, lui dit : « Avez-vous pensé aux vers intestinaux ? » (il avait eu le même genre de troubles 20 ans auparavant).

Afin d’éliminer les diverses possibilités, j’entrepris immédiatement une cure vermifuge. Le troisième jour, je sentis que tout rentrait dans l’ordre.

Aussitôt, je courus chez le médecin qui avait suivi cette affaire en lui disant : « Prenez-moi la tension. Je suis sûr qu’elle est revenue à la normale ».

Il me regarda d’un air sceptique. J’avais 13,5/8. Je lui dis alors que j’avais eu des vers intestinaux puis qu’en prenant des vermifuges, tout était rentré dans l’ordre.

Il a acquiescé poliment, mais j’ai bien vu qu’il ne voulait pas contrarier mes opinions.

Qu’étaient ces vers ? Je n’en sais rien à vrai dire, mais il est connu que des oxyures par exemple qui sont des vers microscopiques sont capables de produire dans l’intestin des toxines qui créent des dérèglements multiples dans l’organisme (hépatisme, hypertension, fatigue…).

Traitements

Il est recommandé de faire précéder tout traitement vermifuge d’une cure de carottes râpées de trois jours. Ceci consiste à manger une bonne portion de carottes râpées en entrée à chaque repas principal.

Les recettes qui suivent peuvent être prises au choix ou en association selon ce qu’on a sous la main :

infusion concentrée de sarriette : 1 tasse le matin à jeun,

jus de chou frais : 20 à 30 g le matin à jeun (extrait avec centrifuge), ou 2 à 3 ampoules ),

infusion de thym : 3 à 4 tasses par jour,

macération d’absinthe (ascarides – oxyures) : mettre dans un litre de bière 30 g de plantes. Laisser macérer pendant 4 jours. Boire un grand verre le matin à jeûn 1/2 heure avant le petit-déjeuner,

ail (pendant la lune descendante seulement) : 3 à 4 gousses d’ail pour un verre d’eau. Bouillir 20 minutes.

2 fois dans la journée,

huile essentielle de Cajeput : 3 gouttes sur un morceau de sucre, 3 fois par jour,

huile essentielle de Carvi : 2 gouttes sur un morceau de sucre, 3 fois par jour,

infusion d’armoise (ascaride – oxyures) : 1 tasse avant chaque repas principal,

Vermibio (de Sofibio) : Ce sont des granulés au curcuma, au thym et à la sarriette. C’est très bon à croquer et c’est très efficace.

Attention :

Tout traitement vermifuge doit être clôturé par une prise de :

Cina 30 CH : 1 dose, 1 fois : pour effacer l’empreinte vibratoire des vers et éviter qu’ils ne soient à nouveau attirés. Mais, attention Cina n’est pas un vermifuge.

Nota : Les vers peuvent être liés à un déséquilibre alimentaire. Par exemple, les macrobiotes strictes doivent se vermifuger régulièrement. Mais, par ailleurs, les vers témoignent souvent de la présence d’entités « squatters ». Aussi, peut-on voir dans les écritures saintes des estampes montrant Jésus exorcisant des possédés, et les exorcisés qui vomissent de grands vers. Rares sont ceux qui ont compris les rapports de cette allégorie.

 

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives. Vous pourrez en trouver un près de chez vous et prendre rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com



28/08/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 49 autres membres