La liberté Retrouvée

La douleur

 

 

La douleur

Beaucoup de personnes se plaignent de douleurs quotidiennement sans en connaitre la cause et sans s'en préoccuper. L'organisme peut parfois s'en remettre seul, certains médicaments peuvent les annihiler, mais la cause sera toujours présente et non traitée.

En Médecine Chinoise, la douleur est en général attribuée à un blocage de Qi (énergie) et/ou de Sang. Cependant, si toutes les douleurs étaient dues à un tel blocage, il serait bien plus simple de les traiter! Elles peuvent apparaitre dans bien d'autres cas, c'est ce que nous allons aborder.

Pour pouvoir diagnostiquer une douleur, nous avons besoin de plusieurs informations concernant son type, sa nature, le moment où elle apparaît, les facteurs qui l'influencent et sa localisation.

1) Le type de douleur

Il s'agit de savoir si la douleur est de type Plénitude ou Déficience.

-Plénitude: ce sont les douleurs aggravées à la pression/palpation, qui surviennent ponctuellement et de manière aigüe.

-Déficience: les douleurs améliorées à la pression/palpation, qui sont plutôt sourdes et chroniques.

2) Ensuite, la nature de la douleur

La nature de la douleur c'est ce qui va principalement la caractériser. En voici une liste non exhaustive: oppression, ballonnement/gonflement subjectif ou réel, picotements, en "coup de couteau", fixe, lourdeur...

3) Le moment ou la douleur apparaît

Selon la théorie du Yin Yang la nuit correspond au Yin et la journée au Yang. Le Yin correspond à la matière et le Yang à l'énergie. Ce qui nous amène à constater (généralement) que les douleurs qui surviennent la nuit sont dues à un vide de Yin ou de sang (voire même des stases de sang) et que celles qui surviennent la journée à un dysfonctionnement ou vide d'énergie et/ou de sang. (Et oui même si le Yang est plutôt énergie, une relation particulière coexiste avec le sang. On dit que le sang est la mère du Qi et que le Qi véhicule le Sang.)

Il y a également deux particularités. Les douleurs intermittentes sont causées par un vide d'énergie ou une stagnation d'énergie et les douleurs continuelles sont causées par des stases de sang.

4) Les facteurs qui affectent la douleur

Le fait d'avoir les douleurs aggravées à la palpation ou à la pression, améliorées à l'exercice, aggravées après s'être alimenté ou soulagées après être allé à la selle démontre une pathologie de type Plénitude. Au contraire, si les douleurs sont améliorées à la pression/palpation, aggravées à l'effort, soulagées après prise de nourriture, aggravées après défécation, nous serions plutôt dans une pathologie de type Déficience.

Il faut aussi prendre en compte la température. Si la douleur est améliorée à la chaleur, aggravée au froid, la pathologie sera de type Froid. Dans le cas où elle serait aggravée à la chaleur améliorée au Froid, la pathologie sera de type Chaleur.

5) Sa localisation

Les méridiens circulent sur tout le corps et selon des trajets bien définis. Chaque zone est sous l'influence d'un ou plusieurs méridiens et d'un ou plusieurs organes. Il est ainsi possible de cibler l'organe ou le méridien en déséquilibre.

 

Toutes ces informations donnent des informations claires et précises au praticien sur le caractère de la pathologie. En réunissant ces cinq aspects, la douleur ciblée, pourra être traitée efficacement. 

 

 



16/04/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 49 autres membres