La liberté Retrouvée

La reine des Près suite

Les bienfaits de la reine des prés contre la rétention d’eau

  1. Les propriétés de la reine des prés
  2. Les vertus de la reine des prés
  3. L’action de la reine des prés sur la rétention d’eau
  4. La reine des prés, une plante aux multiples vertus
  5. Les avantages d’utiliser la reine des prés
  6. Précautions d’utilisation

La reine des prés est une plante vivace qui pousse en abondance dans les prairies humides. Elle est utilisée comme plante médicinale grâce à ses vertus diurétiques afin de favoriser l’élimination d’eau dans l’organisme. C’est aussi un excellent antalgique qui permet de soulager les douleurs articulaires. La reine des prés est utilisée comme une tisane, mais elle est aussi commercialisée sous forme d’ampoules buvables ou de comprimés.

illustration  « La rétention d´eau et la reine des prés » cliquer pour agrandir
v

Les propriétés de la reine des prés

La reine des prés est une plante très utilisée en médecine traditionnelle. Elle est prisée pour ses sommités fleuries qui contiennent de nombreux principes actifs, notamment des flavonoïdes et des dérivés salicylés.

Les vertus de la reine des prés

La reine des prés est une plante vivace qui doit son nom à son port élégant. Elle pousse naturellement sur les terrains humides comme les marécages. Ses pouvoirs dépuratifs sont exploités pour lutter contra la rétention d’eau dans les cellules et pour évacuer les liquides et les toxines. En traitement amincissant, elle permet aussi d’éliminer la peau d’orange qui se forme à cause des cellules graisseuses. En médecine moderne, elle entre dans la préparation des produits pharmaceutiques sous forme de solution buvable, de gélules ou de comprimés pour traiter le problème de la rétention d’eau.

L’action de la reine des prés sur la rétention d’eau

La reine des prés agit efficacement sur la rétention d’eau grâce à la présence des flavonoïdes. Utilisée pour traiter les inflammations des articulations et des tissus, elle favorise l’élimination d’eau et la résorption des oedèmes. En utilisation traditionnelle, la sommité fleurie est séchée pour être employée sous forme d’infusion. La préparation consiste à :

  1. plonger 2 à 4 cc de sommités dans de l’eau bouillante et couvrir ;
  2. laisser au repos durant une dizaine de minutes ;
  3. filtrer la préparation.

La posologie recommandée est d’une tasse 3 fois par jour. Pour perdre du poids et drainer l’organisme, la dose conseillée est de deux gélules à avaler à raison de 3 fois par jour. Chaque prise doit être accompagnée d’un grand verre d’eau.

La reine des prés, une plante aux multiples vertus

La reine des prés est connue sous plusieurs noms populaires tels que la fleur des abeilles ou la barbe des chèvres. Son utilisation présente de nombreux avantages mais il est aussi indispensable de prendre des précautions.

Les avantages d’utiliser la reine des prés

Outre ses actions diurétiques, la reine des prés possède de nombreuses vertus thérapeutiques :

  • anti-inflammatoire,
  • antalgique et anti-pyrétique,
  • apaisante et analgésique.

En médecine traditionnelle, elle est considérée comme étant une aspirine végétale pour soulager les rhumatismes articulaires et les refroidissements. Son association avec la prêle, qui est riche en silicium, permet de renforcer le cartilage. L’action conjointe de l’ananas avec la reine des prés est particulièrement efficace pour lutter contre les cellulites.

Précautions d’utilisation

La reine des prés ne doit pas être utilisée par les personnes sensibles à l’aspirine car elle contient des dérivés salicylés. Pour augmenter son efficacité, il est recommandé de combiner les traitements avec des exercices physiques comme la natation ou tout simplement la marche. Avant d’utiliser la reine des prés, il faut tenir compte de certaines recommandations :

  • acheter les plantes auprès des connaisseurs (herboristes, magasins biologiques,...) ;
  • conserver les produits à l’abri de la lumière, de l’humidité et de la chaleur ;
  • consommer après un temps de repos de 5 minutes pour permettre la dissolution des principes actifs.
 


29/10/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 55 autres membres